on a testé pour vous

Le wakeboard sur la Seine
avec RageBoat

Cette fois, nous sommes allés chez nos voisins yvelinois et avons demandé à Emilie, de l'office de tourisme de Saint Germain Boucles de Seine, de nous raconter sa première expérience en wakeboard sur la Seine à Bezons.

Emilie, tu as testé le wakeboard à Rageboat, club de wakeboard et de wakesurf à Bezons. Tout d’abord, quelle est la différence entre les deux disciplines du club ?

Alors, je ne suis pas experte, mais la différence se fait surtout au niveau de la planche. La planche de wake ressemble à celle d'un snowboard avec deux attaches pour les pieds et les bords arrondis, alors que celle de surf est plus pointue et a juste des parties grippées sur le dessus pour l'adhérence. RageBoat propose aussi du paddle, qui demande plus d'équilibre mais au moins il n'y a pas de vague... !

 

On sait qu’il faut être à l’aise dans l’eau et savoir nager pour pratiquer ces disciplines, toi comment t’es-tu sentie ?

Je ne suis pas forcément très à l'aise dans l'eau de manière générale notamment lorsque je ne vois pas le fond... Mais là j'avais une telle adrénaline que je n'y ai pas du tout pensé et le fait d'être accroché à une planche et de flotter grâce à elle et au gilet qu'on le veuille ou non a un côté rassurant. J'essayais surtout de me souvenir des conseils que m'a donné Nicolas (dirigeant du Rageboat) et de les appliquer au mieux pour arriver, dans un premier temps à me relever, et ensuite à tenir plus de 10 secondes sans boire la tasse !

Allez avoues, la Seine, elle est froide quand même ?

Elle n’est pas chaude, c'est clair ! Mais avec la combinaison ça va et ce jour-là j'ai eu quelques rayons de soleil donc c'était assez agréable.

D’ailleurs, question pratique, que faut-il prévoir dans son sac pour faire du wakeboard au RageBoat ?

Un maillot de bain à mettre sous la combinaison, car elle a beau être étanche ça ne suffit pas... Une serviette pour se sécher et de quoi se doucher et se changer, il a tout ce qu'il faut à bord de sa péniche ! De quoi s'attacher les cheveux aussi pour les cheveux longs - et oui, très important surtout si l'on veut pouvoir voir ce que l'on fait - et surtout une bonne petite dose de courage et de sang-froid parce que la première fois c'est stressant quand même !

Tu recommencerais ?

Sans hésiter ! Même si j'ai eu quelques jolies courbatures le lendemain suite à mes quelques chutes (6 au total...), j'ai tellement adoré la sensation que je recommencerai 100 fois. D'ailleurs Nicolas me l'a dit à la fin " J'ai oublié de te prévenir mais... c'est très addictif ! "

Ils en parlent

Nom de l'auteur
Joanne - Val d'Oise Tourisme

Un peu de patience, la reprise de la saison est début avril prochain.

Sur
Place