Toute l'eau et rien que des gouttes (Danse)

Description

Lors de sa résidence estivale, le chorégraphe et danseur Harris Gkekas s’interroge sur notre époque… À quoi se résument nos vies aujourd’hui ? L’artiste prépare une pièce qui, par ses agencements de fragments, évoquera sans hiérarchie l'immense et l'infime

Lors de sa résidence estivale, le chorégraphe et danseur Harris Gkekas s’interroge sur notre époque… À quoi se résument nos vies aujourd’hui ? Les chiffres et la raison les dominent. Tout passe au crible de la technique, du métrique, du quantitatif. Qu'en est-il de la poésie, de l'allégorie, de la métaphysique ? Notre ère, qui n’aime que ce qu'elle contrôle, prend ses distances avec ces notions. Elle ne semble plus capable de saisir que les actes qui ont le plus de chances de nous réunir sont ceux dont la démesure, dont la dimension hymnique transgressent comme un cri les cadres prédéfinis.

Originaire du mont Olympe, formé en France, interprète des maîtres du XXe siècle (Merce Cunnigham, Lucinda Childs…) autant que des créateurs contemporains (Maguy Marin, Christian Rizzo…), l’artiste prépare une pièce qui, par ses agencements de fragments, évoquera sans hiérarchie l'immense et l'infime, ce qui nous retient et ce qui nous dépasse. Cette rencontre avec le public est l’occasion d’en dévoiler quelques extraits et de rappeler que, selon ses mots, « comme la grande vague, nous sommes – et nous le savons – à la fois toute l'eau et rien que des gouttes ».

Tarifs

Gratuit.

Ouverture

Dimanche 9 août 2020 de 15h30 à 16h30.

SurPlace