@Aude Arago

Marry me in Bassiani

Description

Les quinze danseurs traditionnels du groupe Iveroni ont inspiré à (LA)HORDE ce spectacle engagé à la virtuosité festive, qui croise folklore géorgien, écriture chorégraphique contemporaine et scène techno.

La puissance contestataire des danses traditionnelles

Jeune collectif au succès fulgurant, fraîchement nommé à la direction du Ballet national de Marseille, (LA)HORDE poursuit ses recherches sur les danses post internet initiées avec leur précédent spectacle To Da Bone, où l’énergie brute des jumpstylers emportait tout sur son passage. Cette fois, les trois artistes se sont penchés sur la circulation via internet des danses folkloriques. De liens en vidéos Youtube, ils se sont retrouvés en Géorgie, à la rencontre d’une tradition chorégraphique liée à l’histoire politique du pays. Leur nouvelle création fait dialoguer la virtuosité observée chez les danseurs du Ballet national de Géorgie et la puissance contestataire des jeunes manifestant récemment devant le Parlement géorgien sur de la techno.

> Danse à partir de 8 ans

> Rencontre avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation du 6 février

> Dans le cadre de GENERATION(S) #5 et Escales danse

Tarifs

Plein tarif : à partir de 25 €, Tarif réduit : à partir de 20 € (+ de 65 ans, groupe de 10 personnes), Enfant : à partir de 12 € (Jeune 18 - 30 ans), Etudiant : à partir de 15 € (Jeune 18-30 ans).

en savoir plus
Ouverture

Jeudi 6 février 2020 de 21h à 22h30.

Vendredi 7 février 2020 de 21h à 22h30.