Herbes des villes
© PNR Vexin français

Herbes des villes et des champs

Description

Connaissez-vous vraiment ces plantes à fibres autrefois très cultivées et celles qui permettent de teindre ? Les trouve-t-on dans le Vexin ? Lin, chanvre, coquelicot, bleuet ou marguerite, chacun sa préférence.

Mais quelles sont celles que l’on cultive encore et celles qui peuvent fournir des couleurs ? Comment fait-on pour transformer une plante en toiles ou en tissus colorés ?

Autour de ce joli bourg de Magny-en-Vexin vallonné, entre plateau cultivé et vallée de l’Aubette riche en patrimoine bâti, voici une découverte des plantes textiles et des teintures naturelles : un monde riche mais complexe, déroutant mais passionnant à la découverte de ces fournisseurs de fils et de couleurs.

Chènevière, moulin à tan, serans que de termes liés aux plantes textiles... Herbe rouge, goutte de sang, genet des teinturiers, ces noms populaires nous indiquent les capacités de certaines plantes à donner des couleurs. Lianes, herbes, arbrisseaux, écorces d’arbres, fruits ou racines, les végétaux ou une partie de ceux-ci, nous procurent diverses couleurs plus ou moins durables. C’est un monde végétal à explorer. Source d’un savoir-faire transmis au fil du temps, ces plantes sont parfois devenues des acteurs économiques, objets d’échanges entre orient et occident, et par leur rareté parfois objets de cultes mais toujours porteuses de symboles forts.

Découvrons-les !

Sortie animée par Laure Hache dans le cadre de l’opération "Une journée dans le Vexin français" proposée par l’association des Guides du Vexin français avec la collaboration du Parc naturel régional du Vexin français. Sortie au départ du hameau de Blamécourt (commune de Magny-en-Vexin).

Tarifs

Adulte : 15 €, Enfant (12 ans) : 8 €.

Ouverture

Samedi 23 juillet 2022 de 9h à 16h.