Fondation Royaumont

Conférence-rencontre : à la recherche de l’abbatiale disparue

Description

A la suite de fouilles effectuées à Royaumont en 2021, l’archéologue Aurélia Alligri révèle l’ingéniosité et le pragmatisme des constructeurs médiévaux.

Aurélia Alligri, archéologue.

Que cachent les ruines de l’église abbatiale de Royaumont, mise à terre en 1792 ? Quelles étaient ses dimensions exactes ? De quoi était fait son sol ? Où étaient les autels et les sépultures ? L’absence de documents d’archives concernant l’édifice disparu a démontré l’importance de fouilles pour vérifier la présence (ou l’absence) de traces historiques dans le sous-sol. Du 23 juin au 12 juillet 2021, trois sondages archéologiques ont été réalisés par le Service départemental d’archéologie du Val d’Oise. Ces travaux prouvent que des vestiges médiévaux sont bien présents dans les couches souterraines. Les massifs de fondations médiévales du déambulatoire, du transept, et des bas-côtés de la nef ont été mis au jour. Leur maçonnerie se caractérise par une mise en œuvre très soignée et leur caractère massif témoigne de la nécessité de s’adapter à un sol constitué de sables alluvionnaires meubles. Munie des résultats de ses analyses, l’archéologue Aurélia Alligri démontre ce dimanche l’ingéniosité et le pragmatisme des constructeurs de l’époque.

Tarifs

Plein tarif : de 9 à 10 €.

Evénement compris dans le prix du billet pour la visite de l'abbaye et de ses 3 jardins remarquables. Tarif réduit : 6,50 €. Tarif famille : 26 €.

en savoir plus
Ouverture

Dimanche 6 novembre 2022 de 15h30 à 16h30.

SurPlace