#REVENEZCHEZNOUS #RESTEZAVECNOUS

Claude Monet à Vétheuil

"C'est dans le Vexin que, traversée par la Seine, [Claude Monet] bâti sa gloire" nous rapporte Arte dans son documentaire Giverny, l’ultime nymphéa de Claude Monet. De nouveau libre de tous mouvements entre 6h et 18h, c'est l'occasion de marcher dans les pas du Père de l'Impressionnisme à ses débuts, dans le petit village de Vétheuil. Là, à deux pas de Paris, il vécut de l'été 1878 à l'hiver 1881. Un temps court mais crucial dans sa vie de peintre.

Claude Monet dans le Vexin

Lorsqu'il s'installe dans le Vexin, dans une boucle de la Seine, près de Paris, Monet est encore peu connu et vend peu de toiles. Emprunt à la mélancolie, car sa femme, Camille, est souffrante, Monet trouve dans le petit hameau de Vétheuil un hâvre de paix. Le lieu est peu touché par la modernité de ces années où l'industrie entre dans son ère de règne.

Un an après leur arrivée à Vétheuil, sa femme se meurt. Son bâteau-atelier devient alors son studio à plein temps. La question de l'eau le passionne, perpetuellement en mouvement et en lumière, tout comme ces meules de paille qu'il peint à toute heure du jour, dans l'espoir de saisir l'instant.

 

Un reportage signé Arte et disponible jusqu'au 10 décembre 2022 sur Arte.tv.

Sur
Place