Conseils pour s'équiper

Comment s'équiper?

Bravo, vous avez décidé de vous lancer dans l’aventure du vélotourisme, ou vous y pensez, mais vous ne savez pas par où commencer ?

Pas d’inquiétudes, voici quelques conseils pour bien débuter.

Préparer son matériel :


Une fois choisi votre vélo et votre parcours, il vous faut penser à ce que vous allez porter, et emmener avec vous.
Vêtements :

-    Un cuissard cycliste avec rembourrage postérieur pour une escapade de longue haleine
-    Un pantalon confortable, imperméable selon la saison pourra faire l’affaire s’il s’agit d’une simple promenade d’un après-midi
-    Des chaussures de sport, si possible imperméables elles aussi
-    Plusieurs t-shirts de cyclistes avec poches arrières si vous partez longtemps et souhaitez un confort optimal
-    Des t-shirts de sport ou en coton pourront aussi aller pour des excursions moins importantes
-    Une polaire ou un pull léger
-    Un imperméable à capuche
-    De bonnes chaussettes
-    Un chapeau, une casquette en cas de soleil et si vous n’avez pas de casque
-    Une tenue de rechange confortable si vous vous arrêtez dans un établissement pour manger, ou dormir.


Petit matériel indispensable :
-    Des lunettes de soleil
-    Un casque, même s’il n’est pas obligatoire
-    De la crème solaire
-    De l’eau
-    Des antivols de bonne qualité
-    Un sac à dos, ou des sacoches à disposer sur le vélo pour ranger tout votre matériel


Votre vélo :
-    Veillez à vérifier l’état de vos pneus et s’ils sont compatibles avec le style de circuit où vous souhaitez rouler
-    Vérifiez également vos éclairages
-    Emportez un gilet ou un brassard réfléchissant ainsi que des réflecteurs si vous prévoyez de passer par des routes partagées
-     Si vous roulez longtemps, mieux vaut prévoir un kit de réparation : 1 kit anti-crevaison, que vous pourrez acheter ou renouveler chez un de nos prestataires vélotourisme ou dans un magasin spécialisé dans le matériel cycliste.  

Préparer son circuit :

•    Quel circuit choisir ?
Plusieurs choses sont à prendre en compte pour bien choisir quel circuit faire :
-    Votre capacité physique : si vous êtes débutants, inutile de vous fixer des objectifs trop élevés ! Une trentaine de kilomètres par jour ainsi que les visites culturelles est suffisant !
-    L’âge des cyclistes du groupe : cela va de pair avec la capacité physique. Si vous partez en escapade avec des enfants, vous ne pourrez pas faire autant de kilomètres.
-    Le dénivelé, la difficulté des parcours.

•    Les différentes routes
-    Véloroutes ou voies vertes : Les véloroutes ou voies vertes sont des voies de circulation uniquement réservées aux véhicules non motorisés et les piétons. Installées souvent sur d’anciens chemins de halages, des voies de chemin de fer, elles sont souvent très facile d’accès et sécurisées.
-    Pistes et bandes cyclables : Les pistes cyclables sont des espaces réservés aux cyclistes uniquement et préservent les usagers de la circulation des voitures. Les bandes cyclables sont simplement matérialisées sur la chaussée, mais permettent néanmoins d’identifier un espace spécifique aux cyclistes.
-    Routes sans aménagements cyclables

•    Types de jalonnement
-    Parmi les itinéraires à vélo que nous proposons, certains sont ce que l’on appelle jalonnés. Il s’agit de circuits dotés d’une signalétique particulière et reconnaissable, afin que vous puissiez suivre leur chemin sans vous perdre. Ces itinéraires sont par exemple la Boucle d’Auvers-sur-Oise, que vous reconnaîtrez grâce aux pictogrammes du Parc Naturel Régional du Vexin Français (trois épis de blé  et une croix pattée dans un ovale). L’Avenue Verte London-Paris possède également des jalons, un dessin de boussole verte et bleue avec l’inscription « Avenue verte London Paris ».
-    En revanche, d’autres routes que vous rencontrerez ne sont pas munies de repères. Il faudra donc être prudents et attentifs aux indications des plans et ou de votre GPS !


Planifier son voyage

•    Le tourisme à vélo
-    Notre mission est de vous faire découvrir la culture et le patrimoine de notre beau département. Le tourisme est donc primordial, surtout à vélo. Les parcours et itinéraires que nous vous proposons sont donc tracés afin de vous faire passer par des endroits charmants et authentiques du Val d’Oise.
-    Il vous faudra alors, en prévoyant votre séjour, prendre en compte les temps de visite et les éventuels trajets en plus. De plus, certains sites de visites et de loisirs possèdent la labellisation Accueil Vélo, vous garantissant le dépôt sécurisé de vos vélos, ainsi que d’autres services correspondant aux besoins des cyclistes.
-    Trouvez la liste des sites de loisirs et de visites ici.

•    Les hébergements
-    Vous trouverez parmi les hébergements présents dans « services à vélo » des hébergeurs  proposant des équipements particuliers et des services spécifiques pour les cyclotouristes. Ils présentent le label « Accueil Vélo » : tous sont disposés à accueillir la clientèle cyclotouriste et à proposer des prestations adaptées : petit-déjeuner, panier pique-nique, local sécurisé pour les vélos, lavage et séchage du linge, mise en relation avec un loueur ou un transporteur pour vos bagages…
-    Vous pourrez trouver tous types d’hébergements parmi les labellisés Accueil vélo du département : de l’hôtel étoilé au bivouac en passant par la maison d’hôte et le gîte de campagne. Tout le monde y trouvera donc son confort !
-    Trouvez la liste des hébergements labellisés Accueil Vélo ici.

•    Se restaurer
-    Le tourisme à vélo, même s’il propose une activité sportive plus calme que le cyclisme classique, est tout de même fatiguant! Il faudra donc songer à vous nourrir et à vous hydrater correctement pendant le voyage.
-    Dans votre sac, nous vous recommandons d’emmener une gourde d’eau par personne, ainsi que des encas tels que des barres de céréales ou des fruits secs.
-    Nos circuits à vélos ont été étudiés pour passer par des villes ou villages comportant des restaurants. Notre sélection dans « Services à Vélo » n’est pas exhaustive, et ne comporte que des établissements dont les spécialités s’axent autour de la gastronomie française et des produits locaux.
-    Pour le repas du midi, ne soyez pas trop gourmands, car trop manger vous empêcherait de profiter correctement des balades à vélo, ou risquerait même de vous rendre malade ! Privilégiez donc un repas équilibré et sans alcool au déjeuner. En revanche, le soir, profitez à votre guise des spécialités des restaurants présents sur votre itinéraire !
-    La liste des restaurants que nous avons sélectionnés se trouve ici.